Les communiqués


Mise en ligne le 09 octobre 2014

Consultation socle commun, demi-journée banalisée

Dans le cadre de la consultation nationale voulue par Madame la ministre et que le recteur a organisé ce jour dans l'académie, la FSU Guadeloupe dénonce les méthodes de travail adoptées par l'académie qui ont empêché la nécessaire liberté d'expression et de choix des collègues.

Plusieurs remontées académiques nous ont démontré que les chefs d'établissement ainsi que les IEN de circonscription avaient imposé la méthode de travail, de même que les groupes de travail, les sujets de réflexion aux enseignants, et les rapporteurs.

Cette méthodologie contrevient totalement à la liberté d'expression voulue par Madame la Ministre et a empêché une libre parole des enseignants pourtant amenés à s'exprimer sur le cœur de leur métier !
Le discours par exemple des chefs d'établissement, n'hésitant pas à affirmer en préambule que l'évaluation par compétences était la meilleure des choses, a dénaturé le libre choix des collègues et nous interroge fortement sur la réalité des remontées qui vont être faites par les chefs d'établissement et les IEN de circonscription au vu de leur parti prix idéologique clairement affiché.

D'autre part, les collègues qui ont souhaité obtenir de nouveau le lien pour pouvoir remplir individuellement le questionnaire national n'ont pas obtenu de réponse satisfaisante de l'administration.

C'est pourquoi nous demandons au recteur d'intervenir pour que l'ensemble des réponses écrites par les collègues remontent, et non une simple synthèse des chefs d'établissement et des IEN. D'autre part, nous demandons d'organiser un mailing collectif destiné à l'ensemble des collègues avec le lien pour accéder au questionnaire national.

Pour la FSU Guadeloupe
Eddy Segur
Secrétaire départemental


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9