FSU : Communiqués


Mis en ligne le 20 décembre 2014

Répartition académique des postes : le carnage continue en Guadeloupe.

Le ministère vient de présenter la répartition académique des 5039 postes supplémentaires programmés dans les écoles, collèges et lycées pour la rentrée 2015.

La Guadeloupe est une fois de plus touchée par des pertes de postes (- 29 dans le premier degré et -34 dans le second degré) et subit de nouveau des coups de rabot alors qu’elle est loin d’avoir retrouvé ces moyens d’avant les coupes claires du quinquennat précédent. Il va de soit que l’académie de la Guadeloupe ne couvrira pas l’ensemble des besoins liés à la fois de la réforme de l’éducation prioritaire, à la mise en place du « plus de maîtres que de classes, à la généralisation des classes des moins de trois ans, à la diminution des effectifs par classes nécessaires à la réussite scolaire et à la restitution des postes supprimés.

Les statistiques (novembre 2013) fournies par le ministère montrent que, dans les collèges ECLAIR de l'académie, le nombre d'élèves par division est supérieur au nombre d'élèves en dehors de l'éducation prioritaire ! Le taux de réussite au brevet en Guadeloupe correspond à la moyenne nationale... pour l'éducation prioritaire. L'investissement supplémentaire en éducation prioritaire en Guadeloupe est 6 fois inférieur à la moyenne nationale pour le second degré et 8 fois inférieur dans le premier degré.

La préparation de la rentrée 2015 s’annonce donc difficile. Les écoles vont encore connaitre des classes surchargées à niveaux multiples, des classes non remplacées et qu’il ne sera donc pas possible de relancer une formation continue actuellement en friche. Il y a pourtant urgence à ce que les enseignants réactualisent leurs connaissances professionnelles, notamment en vue des nouveaux programmes. Plus de 4 000 postes de Rased manquent toujours à l’appel depuis 2008, ce qui prive encore des milliers d’élèves en difficultés scolaires d’une aide spécialisée.

Il faut voir grand pour nos élèves. L’investissement budgétaire au service de la réussite des élèves et de leurs enseignants doit s’amplifier.

La FSU Guadeloupe s'oppose à ce choix d'abandonner la jeunesse guadeloupéenne. La FSU Guadeloupe continue de proposer son plan d'urgence pour l'académie.
La réussite des élèves nécessite des personnels supplémentaires.
La réussite des élèves passe par un classement de l'ensemble de l'académie en éducation prioritaire.

Le communiqué de presse à propos de la répartition des postes



Eddy Segur
Secrétaire académique FSU


< 1 2 3