Flash Infos TZR


Mis en ligne le 25 février 2015

Rentrée 2015...

Monsieur le recteur,

Un groupe de travail a été organisé le 10 février concernant le projet de circulaire pour le prochain mouvement intra-académique 2015. Il nous a été proposé de lire et commenter la circulaire ainsi que l’annexe concernant le barème. Il nous a été d’emblée précisé que nos propositions et remarques ne pourraient être prises en compte que pour la rentrée 2016 et non pour la rentrée 2015.

Tout d’abord, sur la forme, nous tenons à rappeler qu’un GT a pour but d’entendre les propositions de modifications des organisations syndicales et non de présenter un projet pour lequel il est annoncé d’emblée qu’il n’y aura aucune modification. C’est là le sens que nous donnons au dialogue social.

En outre, les organisations syndicales signataires ont proposé une modification, concernant la bonification des vœux des professeurs TZR de l’académie. Nous estimons cette proposition suffisamment équitable et opportune pour vous la soumettre.

Le constat est le suivant : le barème actuel favorise énormément les collègues bénéficiant de points obtenus dans le cadre de l’éducation prioritaire. Les TZR ont une bonification très inférieure mais surtout n’en bénéficient que pour les vœux larges « groupe de communes » alors que les autres bonifications pour exercice en éducation prioritaire sont applicables aux vœux « commune ».

Le résultat est qu’un collègue venant d’un poste APV avec 8 ans d’ancienneté bénéficiera d’une bonification de 400 points sur des vœux « commune » alors qu’un collègue venant d’une ZR avec la même ancienneté n’aura que 200 points sur un vœu « groupe de communes ». On peut aisément comprendre qu’après 8 années et plus dans la fonction de TZR, un collègue souhaite obtenir une mutation dans un périmètre moins large qu’un groupe de plusieurs communes.

Sachant que les collègues entrant en Guadeloupe viennent parfois d’académies où l’éducation prioritaire (EP) est bien mieux représentée, la concurrence est encore plus difficile pour nos TZR. Ces deux conditions d’exercices, en APV (ou REP) et TZR, comportent certaines formes de pénibilité qu’il faut valoriser.

Les organisations syndicales signataires demandent que la politique ministérielle et académique de stabilisation des TZR sur postes fixes en établissement dans toutes les disciplines soit plus efficace et gomme davantage les différences de traitement entre les collègues selon leurs lieux d’exercice. Ils réclament une bonification des TZR sur vœux « commune » qui serait beaucoup plus juste et plus équitable.

Nous signalons enfin, que les TZR qui sont affectés à l’année en éducation prioritaire, parfois plusieurs années consécutives, ne bénéficient d’aucune bonification en terme de points de mutation en Guadeloupe, alors qu’ils font face aux mêmes contraintes, ajoutées aux leurs. D’autres académies ont fait le choix inverse. Nous demandons donc que les TZR affectés 6 mois ou plus en EP bénéficient de la même bonification que les collègues en poste fixe.

Nous vous demandons de bien vouloir reconsidérer cette demande de révision du barème du mouvement intra académique 2015 concernant les TZR.

Veuillez recevoir, Monsieur le recteur, l’expression de nos sentiments distingués.

Courrier au recteur pour les TZR



Les élus du SNEP-FSU, SNES-FSU, SPEG , SNCL-FAEN

< 1 2